• Gwenaëlle Morel

Pourquoi utiliser de l'agar agar ?

Description

Appelée Kanten au Japon, l’agar agar est extrait des algues rouges appartenant à la famille des rhodophycées. Après lavages abondants, elles sont séchées puis soumises à ébullition. Elles fournissent ainsi un mucillage qui, déshydraté, se présente sous forme de lanières minces, transparentes, recroquevillées et entremêlées. L’agar agar est alors réduit en poudre. Il possède le pouvoir d’absorber une très grande quantité de liquide.


Intérêts nutritionnels

La richesse principale de l’extrait d’algue tient à son apport en micro nutriments, notamment en calcium, phosphore et fer. De plus, les sucres que renferme l’agar agar ont un index glycémique très faible et permettent ainsi au Kanten d’être consommé par tous. Son faible apport calorique et son fort pouvoir de réplétion en font un adjuvant de choix dans les régimes amincissants. Etant un mucilage, l’agar agar à une action excitatrice sur le péristaltisme intestinal, gage de bonne santé. Pour finir, cette algue à une action désintoxifiante en capturant certains métaux lourds présents dans notre organisme.


Mode d’emploi de l'agar agar

Bien délayer l’agar agar dans un peu d’eau ou du liquide de la préparation et mélangez cette dilution au reste de la préparation. Pour que l’agar agar puisse agir, il faut qu’il soit porté à une température de 85 °C ; vous pouvez porter l’ensemble de la préparation à ébullition, mais il n’est pas indispensable de chauffer toute la préparation à cette température ; vous pouvez en effet préchauffer la dilution à côté et la mélanger au reste. Le pouvoir gélifiant de l’agar agar équivaut à près de huit fois celui de la gélatine animale et le fait qu’il soit inodore et incolore après gélification permet de l’accorder à toute sorte de préparations : desserts, crèmes, sauces, gelées et confitures.

Pour les confitures, ajouter l’agar agar préalablement dilué dans un peu d'eau, en fin de cuisson ; l'agar agar permet de conserver au mieux les qualités organoleptiques et nutritionnelles des fruits frais en limitant leur temps de cuisson. Pour de l’eau gélifiée, 4 g d’agar agar permettent de gélifier un litre de liquide. Il suffit de diluer la poudre dans le liquide, d’aromatiser l’ensemble avec du sirop par exemple, et de porter l’ensemble à ébullition pendant 1 minute.

Pour rendre la préparation plus crémeuse, on peut ajouter de la crème, de la purée de fruits, du fromage, de la purée d'amande.

Une feuille de 7g de gélatine correspond à 1 g d'agar agar.

Mais, le rapport agar-agar/liquide varie suivant le type de préparation. Pour des flans ou gelées de légumes à découper en tranches : 4 g pour 1/2 litre. Bavarois salés (donc plus mousseux, plus crémeux) : 2 g et 15 cl d'eau Pour les entremets et desserts onctueux : 2g pour 1/2 l

 

Formulaire d'abonnement

06 23 87 34 01

15 rue des Soupirs

  • Facebook

©2020 par Gwenaëlle Morel Diététicienne Nutritionniste. Créé avec Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now